De l'Ombre à la Lumière...

Au Service des enfants et des adultes non-voyants ou malvoyants des Pays de Savoie

A la une

Lettre de remerciement reçue de la Mairie de Seynod après notre participationa la semaine du handicap

Témoignage

Lorsque nous avons découvert que mon fils était dyslexique, ça a déjà été un grand pas pour que lui comme nous, ne nous sentions plus responsable de son mal être et de sa différence et que nous l'aidions à vivre avec et progresser avec son handicap qui est au fond une différence.

J'ai passé et passe encore du temps à trouver et construire des outils. Ce qui me posait le plus de souci c'était la lecture qu'il avait en aversion tellement c'était difficile et douloureux (humiliation devant les copains avant qu'on identifie son handicap mais surtout isolement parce qu'il ne pouvait pas accéder à ce que les autres avaient),

J'ai cherché l'équivalent dans mon département mais je n'ai pas trouvé. Il y avait deux bibliothèques sonores pas du tout fournies pour les enfants et les jeunes et aucun bénévoles n'enregistraient les livres à étudiés.

Je remercie vraiment l'association de l'ombre à la lumière et tous les bénévoles de ce service qu'ils donnent aux jeunes.

Pourquoi?
Parce que cela a permis à mon fils de pouvoir suivre une classe normale et de ne pas aller en IME ou autre institution pour handicap

Parce qu'il a vu qu’il pouvait suivre sur le livre tout en écoutant le livre et avec la rééducation orthophonique, il a progressé énormément à tel point qu'il va pouvoir se passer un temps de la rééducation et suivre dans une classe normale la lecture et le langage écrit.

Parce qu'il a pris goût à la lecture et a pu trouver des livres qui l’intéressaient grâce à votre bibliothèque fournie et adaptée pour les enfants et les jeunes. Il a pu se socialiser et faire enregistrer des livres sur des thèmes partagés par ses jeunes copains ados. Il ose maintenant voir un livre, se pose la question de savoir s’il demande l'enregistrement pour le lire. Cette année, il a même eu l'audace de participer à un concours de lecture jeunesse...

Je vous encourage vivement à continuer et à continuer à aider les enfants qui ont un trouble du langage. Sans vous, il n'en serait pas là et il ne pourrait pas poursuivre une scolarité normale. Merci d'avoir accepté de nous aider il y a 3 ans et de continuer à le faire. Bravo à tous pour votre initiative et votre temps donné.

Brigitte Coppola, maman de Mathis.